Personne ne me traite de mauviette !

Ces derniers temps je n’ai pas posté grand chose car depuis 2 semaines et demi je me suis penchée sur le concours organisé par LDLC qui consiste à créer un hoverboard à leurs couleurs.

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’hoverboard c’est la planche de skate qu’on retrouve dans Retour vers le Futur 2. Ce sont des planches qui n’ont pas de roulettes, elles lévitent.

Voici ma participation :

Losangepub33800

Je me suis dit que ce serait marrant de vous montrer de A à Z comment j’ai fait parce que je n’ai jamais autant réfléchi dans la création d’un dessin ^^

Donc il faut savoir qu’il y a deux conditions à remplir pour que notre participation soit valide :
-Il faut que les lettres « LDLC » apparaissent sur la planche
-Et que 2 des 3 couleurs de LDLC soit présentes. Donc Bleu marine et/ou bleu ciel et/ou blanc.

Pour bien commencer j’ai fait un brainstorming de ma vision de l’hoverboard :

1

Je vois ça vraiment comme quelque chose de futuriste, après tout les véhicules volants c’est un peu le rêve (ça et les hydrateurs de pizza). Et qui dit futur dit nouvelle technologie. Du coup il fallait que je trouve une planche qui réunisse ces critères.

J’ai commencé à chercher des designs en m’inspirant de planches à roulettes existantes :

2

Et puis je suis tombée sur des images de vaisseaux du jeux vidéo Halo, dont celui-là :

2b

J’aimais beaucoup le fait que le centre soit hyper fin. Je me suis dit que ça permettrait à un hoverboard d’être HYPER flexible et de suivre tous les mouvements de pieds !
Du coup j’ai creusé dans cette direction :

3

Et j’ai fini par trouver un design de ce genre :

4

Deux petites planches reliées entre elles par un système d’électro-aimant et de câbles flexibles. Des électro-aimants pour faire léviter la planche et des réacteurs pour donner du boost. L’idée me plaisait pas mal alors je l’ai mise au propre :

5

Mais finalement je trouvais pas ça terrible…Donc j’ai repris mes recherches.
J’ai creusé un peu plus du côté des électro-aimants et de la flexibilité. Et si TOUTE la planche était flexible grâce à pleins de pièces electro-aimantées les unes entre elles ? Un peu comme les nano bots de Big Hero 6 ?

Ça a donné ça :

6

Une planche constituée d’hexagones électro-aimantés les uns entre les autres, deux aéro-glisseurs et trois moteurs pour le boost : l’Hexaboard était né.

J’ai d’abord dessiné l’Hexaboard avec une vue de dessus pour bien voir ce que je voulais. Pour l’occasion j’ai crée ma propre brush d’hexagones, chose que je n’avais jamais faite ! (j’ai beaucoup appris grâce à ce concours). Je suis passée par plusieurs coloris tout en gardant bien en tête les couleurs de LDLC à mettre sur la planche.

8

9

J’ai volontairement laissé les hexagones entiers sur les côtés de la planche. Je trouvais ça sympa et puis ça peut permettre d’imbriquer des éléments à la planche :).

Et puis à force de trifouillages ça a fini par donner ça :

10

Du bleu pour les hexagones (avec un petit dégradé allant du bleu ciel au bleu foncé pour respecter les consignes) et du rose/rouge pour les liaisons entre les pièces vu que c’est une couleur plus ou moins complémentaires au bleu (à peu près). J’ai également fait un petit effet au niveau des pieds car je verrais bien la planche capter la pression des pieds et changer de couleur en fonction.

J’ai fait le dessous de la même manière. J’ai finalement ôté les réacteurs que je pensais mettre en plus des aéro-glisseurs. Je trouvais que ça alourdissait la planche alors que l’on est censé pouvoir la porter à main nues, comme une planche à roulettes. Pour que la planche puisse quand même avoir des boosts j’ai intégré les réacteurs d’Iron Man aux aéro-glisseurs. Je trouvais ça marrant ce clin d’oeil à un super-héro ^^

11

Et puis j’ai fait un dessin zoomé des hexagones pour qu’on comprenne comment ça marche :

14

Bon, à ce stade là je savais ce qu’allait être ma planche :
-Quelque chose d’intelligent, qui suit les moindres mouvements du corps et peut même les prédire pour que nos pieds ne se décollent jamais de l’hoverboard et donc jamais chuter,
-Un ensemble souple grâce aux hexagones électro-aimantés,
-Un hoverboard rapide et puissant grâce aux réacteurs d’Iron Man pour franchir facilement les obstacles,
-Une machine autonome qui se recharge grâce à l’énergie solaire (ça c’est l’inspiration La Planète aux Trésors, de Disney ^^),
-Un appareil qui puisse être modulable avec l’ajout d’accessoires, voire même d’autres hexagones pour personnaliser sa planche.

J’ai volontairement pas mis d’écran LCD ou autre indiquant la vitesse, le niveau batterie ou encore intégrant un GPS. Je me dis que c’est super dangereux de regarder sa planche pendant que l’on est dessus, c’est un coup à se payer un arbre. J’imagine que dans le futur on aura tous des sortes de Google Glasses hyper perfectionnés avec GPS intégré. Il suffit que l’hoverboard soit compatible avec ces lunettes, ou que l’on y installe une application pour suivre le niveau de batterie de l’appareil.

C’est bien beau, mais ce serait bien de faire une image de la planche en action maintenant ? Je pensais faire quelque chose comme ça :
7

Je n’ai pas voulu dessiner un personnage en entier sur la planche pour que l’hoverboard soit bien en valeur.

Bon, vous le savez, la perspective et moi, ça fait deux. Alors la perspective avec des hexagones ?! Laissez tomber ! Du coup j’ai imprimé le dessus et le dessous de mon hoverboard et j’ai collé ces deux dessins d’un côté et l’autre d’un carton un peu souple. J’ai coupé le tout, placé ma planche comme je voulais qu’elle soit et TADAMMMM !

31 30

33

Une superbe photo que me sert de modèle pour mon dessin !

Plus qu’à décalquer (en interprétant souvent parce que la photo est pas tip top qualité) et hop !

21 20

On rajoute les papattes, les couleurs et ça donne ça :

25

Pour le fond, je suis allée chercher une photo sur Unspash, un site qui met à disposition des photos dont on peut se servir gratuitement.
J’ai juste flouté le fond pour qu’on se concentre bien sur la planche et j’ai diminué la largeur de la ligne jaune de la route car elle était trop grosse et ça faisait bizarre par rapport à la taille de la planche ^^. Et ça a donné ça :

30

C’est pas tout, après il faut vendre son produit. Et c’est encore toute une histoire niveau réflexion.

En long, en large, en travers ?

A B

J’ai opté pour ça, pour avoir beaucoup de place pour écrire les points forts de mon hoverboard et pour que l’image où le skate est en mouvement soit bien mise en valeur.

C

Et après avoir choisit minitieusement mes polices d’écriture,TADAMMMM !!

Losangepub33800

Au début j’étais partie pour la phrase d’accroche « Là où vous irez vous n’aurez plus besoin de route », mais après réflexion, c’était en contradiction avec mon image où on voit une route…Mon copain m’a suggéré alors le « Plus personne ne vous traitera de mauviette » car Marty déteste qu’on le traite de mauviette, et j’ai trouvé que c’était une très bonne idée !

Pour le corps du texte, j’ai également mis beaucoup de temps à choisir ce que j’allais dire. J’avais vraiment envie de montrer tout ce qu’offre mon hexaboard mais il faut que les infos restent visibles et percutantes, donc impossible de trop en écrire…Il a encore une fois fallut faire des choix.

Et maintenant je ne peux plus voir ma planche tellement j’ai passé de temps dessus xD !. C’est bien ? C’est moche ? Je ne m’en rend même plus compte.
En tout cas ce concours m’aura permis de travailler vachement sérieusement sur un projet. Je me suis (trop) trituré les méninges, mon cerveau est essoré et a tout donné !

Pour la suite du concours, on saura le 17 novembre quelles sont les 10 participations sélectionnées pour aller plus loin dans le concours. Du 17 au 22 novembre, les fans votent pour leur planche préférée et celui qui aura le plus de j’aime sera noté 5/5, et celui qui aura le moins de j’aime aura 0/5. Ensuite c’est au PDG, à l’équipe du community manager et au responsable du studio graphique de donner chacun une note sur 5. L’ensemble donnera une note sur 20 et celui qui aura la plus belle note gagnera une magnifaïque tablette Cintiq que tout le monde s’arrache (rien que ça).

Honnetement, il y a ENORMEMENT de participations ouffissime, je n’ai aucune chance mais tant pis, j’aurai progressé avec Clip Studio Paint pendant ces 2 semaines ^^

Voilà voilà. J’espère que ça vous a plus ce petit pas à pas 🙂

2 réflexions sur “Personne ne me traite de mauviette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s